Recherches en cours – Juillet 2022

Grometto

En cours en juillet 2022 (Généalogie familiale)

1) Analyse de la succession de Remo (Raymond) Grometto.
Décès 24 avril 1954, et déclaration du 26 octobre 1954.
Voir l’original ici
(Source : Archives de Haute-Savoie – Enregistrements)

En résumé
La succession comprend principalement :
1) La carrosserie (fonds de commerce) avec le matériel d’exploitation
2) L’appartement situé au-dessus de la carrosserie, à gauche au premier, 13 route de Genève, Ambilly
3) Un terrain à Samoëns, lieu-dit Le Coudray
4) Une Renault Primaquatre

Les héritiers sont :
Marie-Louise Jourdan, épouse survivante, usufruitière
Gilbert Paul Grometto, son fils, héritier pour la moitié avec sa soeur Monique
Monique Lucie Grometto, sa fille, héritière pour la moitié avec son frère Gilbert.

  • La carrosserie Gay-Grometto, ensuite « La Savoisienne »
    Constituée en Société en nom collectif le 28 septembre1926 avec son associé, Georges Jean Marie Gay, carrossier. Acte de constitution auprès de Me Lachat, notaire à Régnier.
    Georges Gay, né à Seynod, est décédé le 23 novembre 1928 à Ambilly. Il n’a donc été associé à mon grand-père que 2 années. Son nom reste néanmoins lié à la carrosserie de la cabine du téléphérique du Salève. (voir article dans la presse)
    Raymond Grometto a donc exploité la carrosserie pendant 28 ans, jusqu’à son décès en 1954. Gilbert Grometto a repris le flambeau de 1954 à 1958, puis a liquidé le fonds de commerce par acte de cession le 24 juin 1958.
  • L’appartement du 13 route de Genève à Ambilly.
    J’ai le souvenir d’y être allé voir ma grand-mère plusieurs fois. En effet, nous habitions alors au 13 de la rue Desbiolles, à Gaillard, chez les parents de Jacqueline Francioli. Mais, pour l’instant, pas de renseignements sur la vente de l’appartement.
  • Les parcelles de Samoëns
    Il s’agit en fait d’un seul terrain morcelé en 4 parcelles, à cheval sur 2 sections cadastrales différentes. Il a fait l’objet d’un remembrement plus tard, puisque actuellement il n’y a qu’une parcelle et un nouveau numéro.
    Les parcelles G 2729, 3626, 3628 et 3629 deviennent la parcelle 4163
    Les plans concernés sont :
    a) Section G, feuille 13 pour la partie Lachat original ici
    b) Section G, feuille 10 pour Le Coudray original ici
    c) IGN « Remonter le temps » voir ici
  • La Renault Primaquatre
    Fabriquée entre 1931 et 1941, elle a donc au mieux 13 ans d’ancienneté au décès de mon grand père. Je ne pense pas que Gilbert Grometto ou sa mère l’ait conservée très longtemps.
    Une photo quand même pour voir à quoi elle devait ressembler 😉
    Egalement un article Wikipedia

Pourquoi un terrain à Samoëns ?
Dernier indice trouvé à date :
Enregistrement notarial de Samoëns de 1947.
Quelques éléments de recherche :
– Samoëns est la commune voisine de Morillon, commune d’origine des beaux-parents de Raymond Grometto (Jourdan de Morillon)
– Selon Jacqueline Francioli, nous sommes allés plusieurs fois à Samoëns chez des cousins Jourdan de ma grand-mère Voir les photos
– Le terrain est proche de la ferme de la famille Passaquin. Or Lucile Irène Jourdan, épouse Passaquin, est une cousine issue de germain de Marie Louise Jourdan, femme de Raymond Grometto.
A suivre…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :